Eglise catholique - Diocèse de Cambrai - Cathocambrai.com

Des prières

 

 

Je crois en Dieu,

le Père Tout-Puissant,

Créateur du ciel et de la terre.

Et en Jésus-Christ, son Fils unique,

notre Seigneur,

qui a été conçu du Saint Esprit,

est né de la Vierge Marie,

a souffert sous Ponce Pilate,

a été crucifié, est mort

et a été enseveli,

est descendu aux enfers.

Le troisième jour est ressuscité des morts,

est monté aux cieux

est assis à la droite de Dieu, le Père Tout-Puissant,

d’où Il viendra juger les vivants et les morts.

Je crois en l’Esprit Saint,

à la sainte Église catholique,

à la communion des saints,

à la rémission des péchés,

à la résurrection de la chair,

à la vie éternelle.

Amen.

 

Notre Père qui es aux cieux

Que ton nom soit sanctifié

Que ton règne vienne

Que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel

Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour

Pardonne-nous nos offenses comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont pardonné

Ne nous soumets pas à la tentation mais délivre-nous du mal

 

Je vous salue Marie pleine de grâce

Le Seigneur est avec vous

Vous êtes bénie entre toutes les femmes

Et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni

Sainte Marie, Mère de Dieu

Priez pour nous pauvre pécheur

Maintenant et à l’heure de notre mort

 

 

J’ai voulu avoir l’intelligence de ce que je crois, Seigneur, autant que j’ai pu.

Autant que tu m’en as donné la force,

Je t’ai cherché et j’ai voulu avoir l’intelligence de ce que je crois.

Et j’ai beaucoup discuté, et j’ai peiné.

Seigneur, mon Dieu, mon unique espérance, exauce-moi.

Ne permets pas que je me lasse de te chercher,

Mais, mets-moi au cœur un désir plus ardent de te chercher.

Me voici devant toi, avec ma force et ma faiblesse.

Soutiens l’une, guéris l’autre.

Devant toi est ma science et mon ignorance.

Là où tu m’as fermé, ouvre à celui qui frappe.

Que je me souvienne de toi.

Que je te comprenne.

Que je t’aime.

Saint Augustin (354-430)

 

 

 

Mon Père, je m'abandonne à toi,

fais de moi ce qu'il te plaira.

Quoi que tu fasses de moi,

je te remercie. Je suis prêt à tout,

j'accepte tout.

Pourvu que ta volonté se fasse en moi,

en toutes tes créatures,

je ne désire rien d'autre, mon Dieu.

Je remets mon âme entre tes mains.

Je te la donne, mon Dieu,

Avec tout l'amour de mon cœur,

parce que je t'aime

et que ce m'est un besoin d'amour de me donner,

de me remettre entre tes mains,

sans mesure,

avec une infinie confiance,

Car tu es mon Père.

Père Charles de Foucauld (1858-1916)

 

 

Prends, Seigneur et reçois

Toute ma liberté, ma mémoire, mon intelligence,

Et toute ma volonté,

Tout ce que j’ai, tout ce que je possède.

Tu me l’as donné : à toi, Seigneur, je le rends.

Tout est à toi.

Dispose-en selon ton entière volonté.

Donne-moi ton amour et ta grâce :

C’est tout ce qu’il me faut

Saint Ignace de Loyola (1491-1556)

 

Mon dieu, tu m’as donné le courage

de croire avec confiance que tu m’accueilles.

Donne-moi aussi la force

d’aimer tous les indésirables,

autant que toi tu m’aimes et m’accueilles.

 

Tu sais, Seigneur, que les indésirables

sont les plus pauvres des pauvres.

Les riches peuvent être tout aussi indésirables

que les pauvres de cette petite terre

que tu nous as donnée.

 

Permets que nous ayons tous une part

du joyau de ton amour,

et alors nous nous accueillerons tous les uns les autres

dans ton Royaume sur la terre. Amen

Mère Térésa

 

La vie est une chance, saisis-là.

La vie est beauté, admire-là.

La vie est béatitude, savoure-là.

La vie est un rêve, fais-en une réalité.

La vie est un défi, fais lui face.

La vie est un devoir, accomplis-le.

La vie est un jeu, joue-le.

La vie est précieuse, prends-en soin.

La vie est une richesse, conserve-là.

La vie est amour, jouis-en.

La vie est un mystère, perce-le.

La vie est promesse, remplis-là.

La vie est tristesse, surmonte-là.

La vie est un hymne, chante-le.

La vie est un combat, accepte-le.

La vie est une tragédie, prends-là à bras le corps.

La vie est une aventure, ose-là.

La vie est bonheur, mérite-le.

La vie est la vie, défends-là.

Mère Térésa

 

Seigneur, faites de moi un instrument de votre paix.

Là où il y a de la haine, que je mette l’amour.

Là où il y a l’offense, que je mette le pardon.

Là où il y a la discorde, que je mette l’union.

Là où il y a l’erreur, que je mette la vérité.

Là où il y a le doute, que je mette la foi.

Là où il y a le désespoir, que je mette l’espérance.

Là où il y a les ténèbres, que je mette votre lumière.

Là où il y a la tristesse, que je mette la joie.

Ô Maître, que je ne cherche pas tant à être consolé qu’à consoler, à être compris qu’à comprendre, à être aimé qu’à aimer, car c’est en donnant qu’on reçoit, c’est en s’oubliant qu’on trouve, c’est en pardonnant qu’on est pardonné, c’est en mourant qu’on ressuscite à l’éternelle vie.

Prière franciscaine

 

Ps du bon berger 22-23

01 Le Seigneur est mon berger :

je ne manque de rien. *

02 Sur des prés d'herbe fraîche, il me fait reposer.

Il me mène vers les eaux tranquilles

03 et me fait revivre ; *

il me conduit par le juste chemin

pour l'honneur de son nom.

04 Si je traverse les ravins de la mort,

je ne crains aucun mal, *

car tu es avec moi :

ton bâton me guide et me rassure.

05 Tu prépares la table pour moi devant mes ennemis ; *

 tu répands le parfum sur ma tête, ma coupe est débordante.

06 Grâce et bonheur m'accompagnent tous les jours de ma vie ; *

j'habiterai la maison du Seigneur pour la durée de mes jours.

 

 

Ps 50

03 Pitié pour moi, mon Dieu, dans ton amour,

selon ta grande miséricorde, efface mon péché.

04 Lave-moi tout entier de ma faute,

purifie-moi de mon offense.

 

05 Oui, je connais mon péché,

ma faute est toujours devant moi.

06 Contre toi, et toi seul, j'ai péché,

ce qui est mal à tes yeux, je l'ai fait.

 

Ainsi, tu peux parler et montrer ta justice,

être juge et montrer ta victoire.

07 Moi, je suis né dans la faute,

j'étais pécheur dès le sein de ma mère.

 

08 Mais tu veux au fond de moi la vérité ;

dans le secret, tu m'apprends la sagesse.

09 Purifie-moi avec l'hysope, et je serai pur ;

lave-moi et je serai blanc, plus que la neige.

 

10 Fais que j'entende les chants et la fête :

ils danseront, les os que tu broyais.

11 Détourne ta face de mes fautes,

enlève tous mes péchés.

 

12 Crée en moi un cœur pur, ô mon Dieu,

renouvelle et raffermis au fond de moi mon esprit.

13 Ne me chasse pas loin de ta face,

ne me reprends pas ton esprit saint.

 

14 Rends-moi la joie d'être sauvé ;

que l'esprit généreux me soutienne.

15 Aux pécheurs, j'enseignerai tes chemins ;

vers toi, reviendront les égarés.

 

16 Libère-moi du sang versé, Dieu, mon Dieu sauveur,

et ma langue acclamera ta justice.

17 Seigneur, ouvre mes lèvres,

et ma bouche annoncera ta louange.

 

18 Si j'offre un sacrifice, tu n'en veux pas,

tu n'acceptes pas d'holocauste.

19 Le sacrifice qui plaît à Dieu,

c'est un esprit brisé ; *  

tu ne repousses pas, ô mon Dieu,

un cœur brisé et broyé.

 

20 Accorde à Sion le bonheur,

relève les murs de Jérusalem.

21 Alors tu accepteras de justes sacrifices,

oblations et holocaustes ; *

alors on offrira des taureaux sur ton autel.

 

Gloire au Père au Fils et au Saint-Esprit

Pour les siècles des siècles. Amen

 

 

Ps 62

02 Dieu, tu es mon Dieu,

je te cherche dès l'aube : *

mon âme a soif de toi ;

après toi languit ma chair,

terre aride, altérée, sans eau.

 

03 Je t'ai contemplé au sanctuaire,

j'ai vu ta force et ta gloire.

04 Ton amour vaut mieux que la vie :

tu seras la louange de mes lèvres !

 

05 Toute ma vie je vais te bénir,

lever les mains en invoquant ton nom.

06 Comme par un festin je serai rassasié ;

la joie sur les lèvres, je dirai ta louange.

 

07 Dans la nuit, je me souviens de toi

et je reste des heures à te parler.

08 Oui, tu es venu à mon secours :

je crie de joie à l'ombre de tes ailes.

 

09 Mon âme s'attache à toi,

ta main droite me soutient.

 

Gloire au Père au Fils et au Saint-Esprit

Pour les siècles des siècles. Amen

 

 

Ps 130

01 Seigneur, je n'ai pas le cœur fier

ni le regard ambitieux ; *

je ne poursuis ni grands desseins,

ni merveilles qui me dépassent.

 

02 Non, mais je tiens mon âme

égale et silencieuse ; *

mon âme est en moi comme un enfant,

comme un petit enfant contre sa mère.

 

03 Attends le Seigneur, Israël, *

maintenant et à jamais.

 

Gloire au Père au Fils et au Saint-Esprit

Pour les siècles des siècles. Amen

 

 

La vie est une chance, saisis-là.

La vie est beauté, admire-là.

La vie est béatitude, savoure-là.

La vie est un rêve, fais-en une réalité.

La vie est un défi, fais lui face.

La vie est un devoir, accomplis-le.

La vie est un jeu, joue-le.

La vie est précieuse, prends-en soin.

La vie est une richesse, conserve-là.

La vie est amour, jouis-en.

La vie est un mystère, perce-le.

La vie est promesse, remplis-là.

La vie est tristesse, surmonte-là.

La vie est un hymne, chante-le.

La vie est un combat, accepte-le.

La vie est une tragédie, prends-là à bras le corps.

La vie est une aventure, ose-là.

La vie est bonheur, mérite-le.

La vie est la vie, défends-là.

 

Mère Térésa

 

Article publié par Curé de la paroisse St Jean-Baptiste de l'Escaut • Publié Vendredi 30 novembre 2012 • 1436 visites

Haut de page