Eglise catholique - Diocèse de Cambrai - Cathocambrai.com

9. Ils le reconnurent

Jésus rencontre des disciples à Emmaüs

 

 

Le contexte

Jésus est mort crucifié à Jérusalem trois jours plus tôt. Nous sommes au
premier jour de la semaine. Le matin même, les femmes qui avaient accompagné
Jésus depuis la Galilée ont découvert le tombeau vide. D’abord
déconcertées, elles ont entendu la parole de deux hommes aux vêtements
éblouissants : “Il n’est pas ici, il est ressuscité. Rappelez-vous ce qu’il vous a dit
quand il était encore en Galilée...” Alors, elles ont compris et ont rapporté la
bonne nouvelle aux Apôtres et à tous les autres. Mais leurs propos semblent
si délirants que personne ne les croit !

Le texte (Luc 24, 13 – 35)

13 Le même jour, deux disciples faisaient route vers un village appelé Emmaüs, à deux heures de marche de Jérusalem, 14 et ils parlaient ensemble de tout ce qui s'était passé.

 15 Or, tandis qu'ils parlaient et discutaient, Jésus lui-même s'approcha, et il marchait avec eux. 16 Mais leurs yeux étaient aveuglés, et ils ne le reconnaissaient pas. 17 Jésus leur dit : « De quoi causiez-vous donc, tout en marchant ? » Alors, ils s'arrêtèrent, tout tristes. 18 L'un des deux, nommé Cléophas, répondit : « Tu es bien le seul de tous ceux qui étaient à Jérusalem à ignorer les événements de ces jours-ci. » 19 Il leur dit : « Quels événements ? » Ils lui répondirent : « Ce qui est arrivé à Jésus de Nazareth : cet homme était un prophète puissant par ses actes et ses paroles devant Dieu et devant tout le peuple. 20 Les chefs des prêtres et nos dirigeants l'ont livré, ils l'ont fait condamner à mort et ils l'ont crucifié. 21 Et nous qui espérions qu'il serait le libérateur d'Israël ! Avec tout cela, voici déjà le troisième jour qui passe depuis que c'est arrivé. 22 A vrai dire, nous avons été bouleversés par quelques femmes de notre groupe. Elles sont allées au tombeau de très bonne heure, 23 et elles n'ont pas trouvé son corps ; elles sont même venues nous dire qu'elles avaient eu une apparition : des anges, qui disaient qu'il est vivant. 24 Quelques-uns de nos compagnons sont allés au tombeau, et ils ont trouvé les choses comme les femmes l'avaient dit ; mais lui, ils ne l'ont pas vu. »

25 Il leur dit alors : « Vous n'avez donc pas compris ! Comme votre cœur est lent à croire tout ce qu'ont dit les prophètes ! 26 Ne fallait-il pas que le Messie souffrît tout cela pour entrer dans sa gloire ? » 27 Et, en partant de Moïse et de tous les Prophètes, il leur expliqua, dans toute l'Écriture, ce qui le concernait.

28 Quand ils approchèrent du village où ils se rendaient, Jésus fit semblant d'aller plus loin. 29 Mais ils s'efforcèrent de le retenir : « Reste avec nous : le soir approche et déjà le jour baisse. » Il entra donc pour rester avec eux. 30 Quand il fut à table avec eux, il prit le pain, dit la bénédiction, le rompit et le leur donna. 31 Alors leurs yeux s'ouvrirent, et ils le reconnurent, mais il disparut à leurs regards.

32 Alors ils se dirent l'un à l'autre : « Notre cœur n'était-il pas brûlant en nous, tandis qu'il nous parlait sur la route, et qu'il nous faisait comprendre les Écritures ? » 33 A l’instant même, ils se levèrent et retournèrent à Jérusalem.

 

Des repères pour mieux comprendre

Les femmes sont allées au tombeau pour embaumer le corps de Jésus
quand le sabbat est terminé. Car, selon la tradition juive, aucune activité
n’est permise pendant le sabbat. Les disciples ne comprennent pas la mort
odieuse de Jésus qui fait tout s’écrouler. Désemparés, malgré l’annonce de
la résurrection par les femmes de leur groupe, certains s’enferment à Jérusalem
et d’autres décident de rentrer chez eux.

Des questions pour entrer dans le texte

1- Repérons précisément la façon de faire de Jésus aux versets 15, 17, 19, 27,
30 et 31.
2- Regardons les deux disciples au début et à la fin du texte. Quelle transformation
s’est opérée ? De quoi Cléophas et son compagnon ont-ils besoin
pour faire l’expérience de la résurrection ? Cette expérience a-t-elle des
conséquences ?
3- Jésus disparaît aux yeux des disciples. Pour autant, se sentent-ils abandonnés ?

 

En quoi cet évangile rejoint notre vie quotidienne ? 

1- Qu’est-ce que je retiens de cette rencontre ?
2- Quels sont nos réflexes lorsque nous sommes tristes ou bouleversés ?
3- Avons-nous l’expérience de rencontres, de paroles qui nous ont rendu vie ?
d’expériences de résurrection ? Comment avons-nous alors réagi ?

 

 

Prière

 


Pain rompu pour un monde nouveau,
Gloire à toi, Jésus-Christ !
Pain de Dieu, viens ouvrir nos tombeaux,
Fais-nous vivre de l’Esprit !


1. Tu as donné ton corps pour la vie du monde.
Tu as offert ta mort pour la paix du monde.


2. Tu as rompu le pain qui restaure l’homme,
A tous ceux qui ont faim s’ouvre ton royaume.


3. Ton corps est un levain de vie éternelle.
Tu sèmes dans nos mains ta Bonne Nouvelle.


4. Quand retentit pour toi l’heure du passage,
Tu donnes sur la croix ta vie en partage.


5. Tu changes l’eau en vin pour la multitude.
Tu viens briser les liens de nos servitudes.


6. Les pauvres sont comblés de l’amour du Père.
Son règne peut germer dans nos coeurs de pierre.


7. Ton corps brisé unit le ciel à la terre.
Dieu nous promet la vie en ce grand mystère.


8. Nous proclamons ta mort, pour que vive l’homme ;
Seigneur ressuscité, vienne ton royaume !


Michel Scouarnec et Jo Akepsimas

 

 

 

Article publié par Curé de la paroisse St Jean-Baptiste de l'Escaut • Publié Vendredi 30 nov 2012 • 1085 visites

Actualités de l'Eglise

Père Gilles Drouin :  » Tant d’images et de visages, habitent définitivement mon cœur depuis ces moments incroyables »
Gilles Drouin, prêtre du diocèse d’Évry, chargé d’enseignement au séminaire d’Issy les...

Commentaires du dimanche 27 août
27 août 2017, 21e dimanche du Temps Ordinaire, commentaires des lectures bibliques, Marie-Noëlle...

Homélie du dimanche 27 août
21éme dimanche du Temps Ordinaire

Méditation du Pape Jean-Paul II lors de la veillée baptismale avec les jeunes
Médiation du Pape Jean-Paul II lors de la veillée baptismale avec les jeunes.

Discours de Monsieur Lionel Jospin, Premier Ministre
Discours de Monsieur Lionel Jospin, Premier Ministre.

Haut de page