Eglise catholique - Diocèse de Cambrai - Cathocambrai.com

2. Dis seulement une parole

La foi du païen ; croire en la parole de Jésus

 

Le contexte

Jésus s’est expliqué avec les pharisiens sur le permis et le défendu. Voilà
qu’il accomplit une guérison le jour du sabbat : les pharisiens sont remplis
de fureur. Lui se met à l’écart, dans la montagne, pour prier. Le jour venu, il
choisit les douze Apôtres.
Revenu dans la plaine avec eux, il s’adresse aux foules venues de partout
et même des régions païennes. Son discours : “Heureux… malheureux… aimer
en vérité, bâtir sur le roc” a dû impressionner. Le centurion que Jésus
rencontre, alors qu’il entre à Capharnaüm, a dû en avoir des échos !

 

Le texte (Luc  7, 1-10)

01 Lorsque Jésus eut achevé de faire entendre au peuple toutes ses paroles, il entra dans Capharnaüm.

02 Un centurion de l'armée romaine avait un esclave auquel il tenait beaucoup ; celui-ci était malade, sur le point de mourir.

03 Le centurion avait entendu parler de Jésus ; alors il lui envoya quelques notables juifs pour le prier de venir sauver son esclave.

04 Arrivés près de Jésus, ceux-ci le suppliaient : « Il mérite que tu lui accordes cette guérison.

05 Il aime notre nation : c'est lui qui nous a construit la synagogue. »

06 Jésus était en route avec eux, et déjà il n'était plus loin de la maison, quand le centurion lui fit dire par des amis : « Seigneur, ne prends pas cette peine, car je ne suis pas digne que tu entres sous mon toit.

07 Moi-même, je ne me suis pas senti le droit de venir te trouver. Mais dis seulement un mot, et mon serviteur sera guéri.

08 Moi qui suis un subalterne, j'ai des soldats sous mes ordres ; à l'un, je dis : 'Va', et il va ; à l'autre : 'Viens', et il vient ; et à mon esclave : 'Fais ceci', et il le fait. »

09 Entendant cela, Jésus fut dans l'admiration. Il se tourna vers la foule qui le suivait : « Je vous le dis, même en Israël, je n'ai pas trouvé une telle foi ! »

10 De retour à la maison, les envoyés trouvèrent l'esclave en bonne santé.

 

Repères pour mieux comprendre

Capharnaüm se situe au nord du lac de Galilée. C’est une petite ville frontière
où l’armée romaine tient garnison. Le centurion est un officier subalterne,
qui a des serviteurs. Il n’est pas juif.
Ordinairement, les juifs ne fréquentent pas les païens. Mais nous apprenons
(v. 4) qu’il a construit la synagogue. Il est donc proche des notables
juifs. C’est par eux qu’il fait sa demande.

Une seconde délégation (v. 6) montre qu’il ne manque pas de relations. Le
message transmis par ses amis, s’appuie sur l’expérience du centurion, et
montre comment cet officier fait confiance à la parole et à la puissance de
Jésus.

Questions pour mieux entrer dans  le texte

1- Jésus fait peu de choses : relevons les verbes qui montrent son action.
2- Comment expliquons-nous le rôle des intermédiaires entre Jésus et le
centurion ? Faut-il s’étonner qu’il n’y ait pas de rencontre directe avec Jésus
?
3- Repérons la critique que Jésus fait de la foi du peuple d’Israël. Que comprenons-
nous de son reproche ?
4- Peut-on dire que la foi a ici plus d’importance que la guérison ? Comment
le voit-on dans le texte ?

 

Comment cela éclaire ma vie quotidienne.

1- Qu’est-ce que je retiens de cette rencontre ?
2- A quel personnage puis-je m’identifier ?
3- Est-ce que je rencontre des personnes animées d’une foi semblable ?
4- Les réseaux d’amis, de relations sont-ils aujourd’hui une chance pour ma
foi ? M’arrive-t-il d’être intermédiaire à la manière des amis du centurion ?
Comment ?

 

Prière

Ecoute la voix du Seigneur

 

Partition

Musique


1. Ecoute la voix du Seigneur, prête l’oreille de ton coeur.
Qui que tu sois, ton Dieu t’appelle, qui que tu sois, il est ton Père.
Toi qui aimes la vie, O toi qui veux le bonheur,
Réponds en fidèle ouvrier de sa très douce volonté.
Réponds en fidèle ouvrier de l’Evangile et de sa paix.


2. Ecoute la voix du Seigneur, prête l’oreille de ton coeur.
Tu entendras que Dieu fait grâce, tu entendras l’Esprit d’audace.


3. Ecoute la voix du Seigneur, prête l’oreille de ton coeur.
Tu entendras crier les pauvres, tu entendras gémir le monde.


4. Ecoute la voix du Seigneur, prête l’oreille de ton coeur.
Tu entendras grandir l’Eglise, tu entendras la paix promise.


5. Ecoute la voix du Seigneur, prête l’oreille de ton coeur.
Qui que tu sois, fais-toi violence, qui que tu sois, rejoins ton frère.

 

Auteur : Didier Rimaud
Compositeur : Jacques Berthier
Editeur : Studio SM
Ancienne Cote SECLI : A548

 

 

Article publié par Curé de la paroisse St Jean-Baptiste de l'Escaut • Publié Vendredi 30 novembre 2012 • 2074 visites

Haut de page